N’arrêtons pas de nous arrêter
Puisqu’à tant fuir on court
Continuons par la suite
Et recommençons

On est pas à ça près
Un mensonge pour de vrai
Une vérité pour rire

La terre va bien c’est moi qui te le dis
La terre va mal c’est toi qui le vis

Mais Mars est rouge
D’un sang d’hier
Peut-être
D’un sang pour rire

On pourra toujours partir

Tu pourras toujours rester
A me voir sourire de Mars
En attendant le printemps

Moi je m’en fous
Je suis muet
Moi je m’en fous
Rends-moi la monnaie
Pour acheter une glace
La regarder fondre
T’y voir
Dégoulinant de bons propos

Et demain
Par la faute d’hier
Et maintenant
La faute à demain

Glace qui coule
Planète rouge
Planète bleue

L’univers n’a que faire
De nos couleurs

Il tourne
Il danse
Nous laissant tourner sur nous même
En rond en rond en rond
Encore

Jusqu’à la chute

Alors il regardera ailleurs
Un peu triste,
J’espère

Une douceur poétique pour la route ?