Le temps de le dire

Je prenais mon temps
Tu comptais le tien
Et le printemps
Caché sous notre aile
Attendait son heure
En riant de nos agendas

Une douceur poétique pour la route ?