Musique, maestro!

Mets la musique
Très fort
Plus fort
Jusqu’à ce que plus rien n’existe
Que les notes
Les voix
Ferme les yeux
Laisse toi porter
Il n’y a rien à faire
Qu’à écouter

Ca semble vivant
Ca emplit l’espace
C’est solide
Comme le vent
Qui souffle et qui passe
Comme la vie
Qui fout le camp

Tu n’es plus là
Tu n’existes plus
Pour un instant
Que par la magie
Des instruments

Tu ris
Tu pleures
Tu n’écoutes même plus
Il n’y a plus besoin
Elle est en toi
Elle t’habite
Elle te change

Elle t’habille
Te déshabille
Te donne du plaisir

La musique est l’amant volage
Elle se partage
Se transmets
Se diffuse
Se reproduit
Et toujours
En ressort intacte

Elle parle toutes les langues
Embrasse toutes les cultures
Respire tous les pays
Loue tous les dieux

Pousse le volume
Encore plus fort
A en faire crier les voisins
Le même morceau
Toujours le même
Jusqu’à plus soif
Noie-toi dedans

Puis renais
Ouvre les yeux

Eteins la musique
Ecoute
Elle est encore là

La musique…
 

Une douceur poétique pour la route ?