Je suis un coeur percé
Un outre qui se vide
Dans des sables mouvants
Je suis un coeur percé
Juste là
Au centre
Là ou les envies
Se disputent
La couleur de l’aube

Et dans les sables chauds
Dans les vents du désert
Mon âme se déverse
S’oublie
Se réfugie
Et nourrit
Rendant offrande
D’une petite mort
Au ventre de la terre

Dessinant des roses des sables
Dans la matrice du monde

Je suis un coeur percé
Juste là
Au centre
Là ou le coeur
Distille
Ses trop pleins de vie

Une douceur poétique pour la route ?