Manque de contraste

Pas la force de mettre du contraste.
Plus vraiment de blanc. Plus de noir non plus.
Juste des uniformes.
Des gris.
Sans nuances.

Un arc en ciel de mono tons
égaux comme une pluie d’ennui.

Comme un chat noir courant au hasard sur des toits brûlants
Sans lever les pattes.

Comme une amante abandonnée
Sans désir de jouir

Comme une métaphore
Sur les lèvres d’un mort

Gris gris c’est gris il n’y a plus d’envies

Plus rien sur le spectre.
Tout juste un reflet
Et encore
Un souvenir d’ombre
Un rêve de nuit
Un oubli d’aube

Pas même un noir
Pour faire la balance des blancs

J’ai beau chercher
L’envie n’y est pas
Alors à quoi bon

L’encéphalogramme
Dans un dernier sursaut
Se résume en concepts
Pour marketeur à la petite semaine

Les pensées s’effacent
C’est l’heure de la pub

Ou es-tu Mani
Vieil incompris

Viens donc trancher
Tirer de mes tripes évanescentes
Un souvenir de chair

Viens donc Mani
Le monde perd ses couleurs
Viens donc Mani
On a besoin de révolution
Viens donc Mani
Tu connais la chanson

La révolution
Mani
Mais d’abord
Trouver un sponsor

 

Date: November 04

 

Plumes

 

Les oiseaux

comme les poètes

 

utilisent leurs plumes

pour prendre leur envol

Vous avez aimé ? Partagez.

Une douceur poétique pour la route ?