Hacker la vie.
Prendre les ruisseaux pour des venelles.
Plier en chapeaux pirates les journaux du jour.
Eriger les voitures en statues.
Regarder les salades pousser.
Redessiner les cartes des villes, jeu de marelle entre les bétons.
Réinventer des raisons de se lever.
Lits de réveils. Réveil de l’âme.
Et chaque matin, dans le miroir d’une tasse de café, se réinventer.

Une douceur poétique pour la route ?