Lorsque j’écris

Un enfant m’a rassuré ce soir.
Il courrait dans le restaurant, renversait les chaises, essayait d’ouvrir la porte, se cachait sous les tables, basculait les serveurs.
Soudain il s’est arrêté devant le plateau des desserts.
Il a regardé longuement, puis s’est tourné dans ma direction.
Je vis ses yeux. Je lui souris. Il me répondit.
Je pense que j’ai ces yeux lorsque j’écris.

Tu as apprécié ? Partage stp

Share on facebook
Share on pinterest
Share on google
Share on twitter

Une douceur poétique pour la route ?

Si tu te sens une âme de chercheur