Partie VIII

De la nuit
Soudain
Renaît un matin

Un matin de minuit

Le temps les regarde
Perché sur une cheminée

Il les regarde en rigolant
Car il sait rire, le temps
Lorsqu’il se croit gagnant

Alors les parents se souviennent
Du maître des montres

Du joueur avide
Du voleur

De celui qui les a rattrapé

Et de celui qui va les perdre
Une fois encore

Car le temps ne peut rien
Contre ceux qui ne le regardent pas

Le temps n’a pas d’emprise

Car seuls les enfants…

Tu as apprécié ? Partage stp

Share on facebook
Share on pinterest
Share on google
Share on twitter

Une douceur poétique pour la route ?

Si tu te sens une âme de chercheur